Nos revendications

Pour la réouverture de tous les lieux culturels !

Pas de réouverture sans droits sociaux !

. Le retrait, pur, simple et définitif de la réforme de l’assurance-chômage.

. La prolongation de l’année blanche d’au moins un an à partir de la reprise totale des activités et son élargissement à tou·te·s les travailleur·se·s précaires et intermittent·e·s de l’emploi et du travail discontinus, ainsi que la prolongation d’au moins un an des droits de tou·te·s les chômeur·se·s.

. La baisse du seuil d’heures minimum d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrant·e·s et chômeur·se·s en rupture de droits, ainsi que des mesures spécifiques d’aides à l’emploi pour tous les jeunes de 18/25 ans.

. Un plan massif de soutien à l’emploi dans le secteur culturel comme dans tous les secteurs impactés par la baisse et/ou la suspension des activités. Établi en concertation avec les organisations représentatives des salarié·e·s, ce plan doit s’appliquer dès maintenant et se poursuivre jusqu’au retour à la normale des activités. 

. Le refinancement des caisses sociales et la garantie du maintien de l’ensemble des droits sociaux, notamment formation, retraite et médecine du travail. 

. Des mesures immédiates pour l’accès de tou·te·s aux congés maternité, paternité et maladie indemnisés. 

. Face à la précarité financière des jeunes et ses conséquences psychologiques, la création d’une allocation d’étude et la mise en place d’un programme de soutien.

Revendications des lieux occupés coordonnés