Inopportune, injuste et inégalitaire : non à la réforme de l’assurance chômage

Tribune sur le site de Libération

https://www.liberation.fr/idees-et-debats/tribunes/inopportune-injuste-et-inegalitaire-non-a-la-reforme-de-lassurance-chomage-20210505_IDG3PUECNJHG5JQU4WZLETJW7E/?redirected=1&fbclid=IwAR3QwAjp_3ch2mGfAR8VNew928-yYjQRNQNS9P62dped0ZSw-2K9ZbjfF1w

Cette réforme pénalise toutes les franges de la population et accentue drastiquement les inégalités. Un collectif de spécialistes en matière d’emploi et de protection sociale demande à ce qu’elle soit retirée.

Revue de presse du 16 au 26 avril

Cette semaine, toutes les émissions et reportages à propos du 1er vendredi de la colère à Chambéry étaient sortis.

Voici les liens :

La suite : la Matinale de RCF, le reportage de Savoie News et l’article de France Bleu

Pour Savoie News, on a une interview d’Amélie qui explique qu’une coordination entre lieux culturels occupés de la région Auvergne Rhône-Alpes s’est créée. Elle développe également deux points problématiques de la réforme de l’assurance chômage : le nombre d’heures à cumuler et le calcul de l’indemnité journalière différent qui va réduire le montant des indemnités.

Elle explique aussi que l’on a du mal à se faire entendre au niveau national.

L’article de France Bleu rappelle le contexte national de l’évènement, présente les statuts des personnes réunies et utilise une citation d’Amélie sur l’accès des étudiant.e.s en Art au chômage, quand ils.elles seront professionnel.le.s qui sera plus difficile voir inexistant. Nous étions une cinquantaine, selon eux.

Dans la matinale de RCF, nous étions quelques dizaines. Le contexte est national est également précisé. Là aussi, Amélie est interviewée et défend la place de la culture dans la société et son rôle pour défendre son accès à tous et toutes.

L’interview d’Alice de Radio Grésivaudan, dans l’émission vie locale, est sortie.

Lien : http://www.radio-gresivaudan.org/Occupation-Espace-Malraux.html

Dans cette interview, j’explique les raisons de notre présence dans La Base et je rappelle nos revendications. Je lui parle du fait que l’on se coordonne de manière nationale grâce aux visioconférences, mais que nous avons aussi le souhait d’organiser une rencontre nationale. Je lui explique que, comme d’autres lieux occupés, nous avons choisi la convergence des luttes. Quand est venue l’explication sur la réforme de l’assurance chômage, j’ai eu un peu du mal, mais sur l’année blanche c’était clair.

A la conférence de presse du mercredi 21 avril pour présenter la manifestation de vendredi, sont venus le Dauphiné Libéré et France Bleu. Je n’ai pas trouvé l’article de France Bleu, ce qui est surprenant parce que le journaliste avait pris une photo de Denis et moi.

Lien : https://www.ledauphine.com/social/2021/04/21/chambery-le-collectif-malraux-occupe-repond-a-l-appel-des-vendredis-de-la-colere

Dans l’article du Dauphiné, j’annonce le programme de vendredi et Denis rappelle que l’on ne veut pas réouverture sans droits sociaux.

Ce mercredi est également sortie une superbe vidéo rétrospective de l’occupation de TV net citoyenne, visible avec ce lien : https://www.tvnetcitoyenne.com/news-details.php?page=content&type=videos&idcontent=6884. On remercie Eric Z, auteur de la chanson de reggae en fond qui est super !

Jeudi, j’ai fais un topo sur la manifestation de vendredi à Delphine de RCF et à Radio Grésivaudan par téléphone.

Liens : http://www.radio-gresivaudan.org/La-Tele-au-Placard.html

https://rcf.fr/la-matinale/edition-du-vendredi-23-avril-0

Et enfin de l’action, de la manifestation….la journée de vendredi vue par les médias !

Ce vendredi, étaient présents France Bleu, le Dauphiné Libéré, Savoie News, Radio Alto et pour notre plus grand plaisir TV net citoyenne.

Liens :

https://www.francebleu.fr/infos/societe/chambery-plusieurs-centaines-de-manifestants-contre-la-reforme-de-l-assurance-chomage-1619191224?xtmc=chamb%C3%A9ry&xtnp=1&xtcr=2

https://www.ledauphine.com/culture-loisirs/2021/04/23/chambery-deambulations-en-ville-pour-les-occupants-de-malraux

• SavoieNews : https://www.facebook.com/580898348712688/videos/740270726662511

https://www.tvnetcitoyenne.com/news-details.php?page=content&type=videos&idcontent=6885

Pour le Dauphiné, nous étions 80 personnes rassemblées sur la place du Palais de Justice pour l’action Flight Cases. Sur les reportages de Savoie News et TV net citoyenne, l’action des Flight Cases est vraiment belle à voir, je vous recommande de voir les reportages (malgré un moment de flottement sur celui de Savoie News entre 5min et 17min). On est vraiment bien coordonnés, bravo à toutes et tous ! Bravo à Nico et Rohann qui ont très bien scandé nos revendications ! J’ai dû préciser par commentaire sur le reportage de Savoie News que je ne suis pas la chargée de communication du mouvement.

J’ai rappelé l’existence de la commission communication. Ensuite, France Bleu nous a rejoint, durant la déambulation artistique et revendicative. Visiblement ils ont raté l’action Flight Cases, ils n’en parlent pas. Ils ne citent que deux revendications : le retrait de la réforme et « la réouverture rapide des lieux culturels. » Selon France Bleu, nous étions 300 durant la déambulation.

Le reportage plus long de TV net citoyenne offre plus de moments de la déambulation. On voit en action la brigade de clown, la danse théâtre à côté de la mairie, le numéro de jonglage au niveau de la préfecture suivi du numéro d’acrobates et un plan d’ensemble de l’agora citoyenne à Buisson Rond. Au niveau des prises de paroles, on peut entendre le discours de Max, la lecture du texte La culture le cheval de Troie du totalitarisme par Hélène, l’interview de Dominique technicien et le discours de Denis.

Merci à toutes et tous pour cette belle manifestation de vendredi, et bonne semaine à tout.e.s !!!

post

Chambéry : déambulations en ville pour les occupants de Malraux

Le Dauphiné – 23-04-2021

https://www.ledauphine.com/culture-loisirs/2021/04/23/chambery-deambulations-en-ville-pour-les-occupants-de-malraux

Sur la place du Palais-de-Justice à Chambéry, près de 80 personnes étaient réunies dans le “cadre des vendredis de la colère”, ce vendredi 23 avril. Portée par les intermittents du spectacle qui occupent l’espace Malraux , la manifestation a été agrémentée d’interludes artistiques, avec un jeu de percussions à partir des boîtes qui permettent de transporter le matériel durant les tournées.

« Il y a, comme depuis le début de notre action, cette notion de convergence des luttes. Aujourd’hui, nos revendications restent les mêmes, notamment le retrait de la réforme du chômage », assure Maurane, membre de la commission communication des occupants de Malraux. Un bus, sur lequel des enceintes ont été posées sur le toit, a suivi la déambulation des intermittents et leurs alliés jusqu’à Buisson rond, où des prises de paroles ont eu lieu.